Le guide de l'accompagnement

Les contreparties envisageables

La contrepartie pour accéder à l’accompagnement et résoudre ses problématiques

L’accompagnement est rarement gratuit, et même lorsque c’est le cas il requiert souvent une contrepartie non financière en retour. Une fois le type d’accompagnateur caractérisé, l’entrepreneur doit prendre en compte la contrepartie exigée par l’accompagnateur en échange de son accompagnement. 4 types de contreparties peuvent être demandées à l’entrepreneur, avec un niveau d’engagement variable pour l’entrepreneur, l’allocation de capital (equity) en échange de l’accompagnement étant de loin la contrepartie la plus engageante.

Pour un même besoin et un même stade de développement lesaccompagnateurs demandent différents types de contreparties. Dans tous les cas, il est important pour l’entrepreneur de clarifier la contrepartie avec l’accompagnateur et de s’assurer qu’elle est proportionnée à la valeur ajoutée de l’offre d’accompagnement.

Identification des besoins, anticipation de la contrepartie : une grande partie du chemin est faite. Mais le plus important reste à réaliser : l’entrepreneur doit désormais naviguer dans l’écosystème opaque des acteurs de l’accompagnement pour identifier ceux qui correspondent à ses attentes.

Le guide de l'accompagnement
Télécharger le PDF